Accès rapide :  
  par maladie : | Toutes | Bronchite infectieuse | Mycoplasmoses aviaires | Ornithobacterium rhinotracheale |  
  par type de pathologies : | Toutes | respiratoires |  
     
 
 
   Bronchite infectieuse
  Les variants Qx de la bronchite infectieuse
 
  Distribution  
  Les Coronavirus de La Bronchite Infectieuse aviaire sont reconnus comme étant, à l’échelle mondiale, parmi les plus fréquents contaminants des élevages de poulets de chair.  
     
  Pathologie  
  Si le terme générique de Bronchite Infectieuse indique le tropisme respiratoire des premières souches isolées il est apparu très rapidement (dès les années 40) que les Coronavirus aviaires étaient capables de se multiplier dans les tissus génitaux femelles causant des chutes de ponte et des anomalies des œufs ; plus récemment le tropisme pour les reins ou le tube digestif a été mis en évidence pour certaines souches . L’autre caractéristique remarquable des Coronavirus Aviaires est leur grande capacité de mutation donnant naissance à des familles de variants stables dont le pouvoir pathogène peut présenter certaines spécificités. Dans cette étude nous nous intéresserons à la prévalence en France des variants de type Qx et à une de leur manifestation clinique parmi les plus spectaculaires : les « fausses pondeuses ».

(D’après l’article du Dr Brice Robineau présenté à l’Académie de Médecine vétérinaire)
 
     
En savoir plus ... (format pdf )
Commander une analyse (format pdf )
 
   Mycoplasmoses aviaires
  La PCR en temps réel : un outil pour l’amélioration du contrôle des mycoplasmoses
 
  Les mycoplasmes aviaires : limites des méthodes courantes de diagnostic  
  Les mycoplasmoses à MG, MS, MM ou MI sont des maladies largement répandues qui affectent la production de volailles dans le monde entier. Les entreprises de sélection ont réalisé des efforts considérables pour éradiquer les mycoplasmes des parquets de volailles à l’étage des grand-parentaux. Cependant, le contrôle de la contamination des troupeaux de reproduction et de production reste un problème délicat dans certains pays. Les principaux outils de laboratoire utilisés pour le dépistage des mycoplasmes sont l’isolement bactérien et la sérologie. La culture est longue et délicate et facilement sujette aux contaminations par des bactéries ou des levures dont la croissance est plus rapide que les mycoplasmes. Le test le plus utilisé par les laboratoires est le test sérologique d’agglutination rapide sur lame. Cette technique, bien que très rapide et peu coûteuse manque parfois de spécificité, spécialement au moment des vaccins inactivés. Dans un but d’amélioration du dépistage, Labofarm a développé l’utilisation des méthodes moléculaires pour le dépistage des mycoplasmes aviaires.  
     
En savoir plus ... (format pdf )
Commander une analyse (format pdf )
 
   Ornithobacterium rhinotracheale
 
 
  Distribution  
  Ornithobacterium rhinotracheale (ORT) est une bactérie mondialement répandue et à responsable de troubles respiratoires et articulaires chez les volailles. L'infection peut être caractérisée par une pneumonie et/ou une aéro sacculite et est à l'origine de pertes économiques importantes dans les élevages de poulets et de dindes.  
     
  Agent  
  ORT est un bacille gram négatif, non sporulé, immobile, à l'origine de troubles articulaires et respiratoires chez le poulet et la dinde. Décrite en 1990 à partir d'isolats Sud Africains, cette bactérie fut isolée initialement en Allemagne en 1981 puis en Israel, aux USA et dans de nombreux pays européens. La description tardive du genre et de l'espèce est probablement liée aux conditions de culture particulières de cette bactérie et à l'absence de test spécifique disponible à cette époque dans les laboratoires d'analyse.
Dix huit sérotypes ont été décrits (A à R) : le sérotype le plus fréquemment rencontré dans l'espèce Gallus est le sérotype A (95%); les sérotypes A, B, D, F et E sont plus spécifiques de l'espèce dinde.
ORT a également été isolé d'oiseaux sauvages.
 
     
En savoir plus ... (format pdf )
Commander une analyse (format pdf )
 
 
     
 
     
   
  haut de la page  
 
 
 
  © Finalab -Laboratoires d' analyses vétérinaires - mentions légales - réalisation : bfi2